Innovation : A quoi ressemblera la maison du futur ?

20 juin 2019

Face à l’évolution de nos modes de vie, aux grands enjeux environnementaux et au vieillissement de la population, l’habitat doit s’adapter pour être en mesure de répondre aux attentes de demain. Un véritable enjeu pour les constructeurs qui ne manquent pas d’idées en la matière… Découvrons quelques-unes des tendances qui se dessinent pour l’avenir.

Vers des maisons plus écologiques et économes

Face aux problématiques environnementales, l’habitat a un important rôle à jouer pour réduire notre empreinte carbone et notre consommation en énergie. La maison intelligente est conçue dans ce sens puisqu’elle maîtrise bien mieux ses dépenses énergétiques.

Tout d’abord, parce que les avancés technologiques vont lui permettent de produire elle-même une part de son électricité, au moyen de capteurs solaires placés discrètement dans les tuiles ou dans des filtres transparents installés sur les vitrages par exemple. L’aspect inesthétique que l’on pouvait reprocher aux panneaux photovoltaïques ne sera ainsi plus un frein.

En parallèle, ces maisons nouvelle génération seront dotées de prises connectées qui permettent de mesurer la consommation électrique des appareils et de tout contrôler depuis son smartphone. Dans le même esprit, une start up a créé un petit appareil qui se connecte aux compteurs électriques afin de détecter les équipements les plus énergivores...

Source : Eco Nature Construction

Autre avancée intéressante : ces smart house vont permettre de programmer l’utilisation du chauffage, des éclairages et l’ensemble du matériel électronique selon nos habitudes de vie, engendrant ainsi de belles économies. Par exemple, elles limiteront fortement les déperditions thermiques en commandant l’ouverture et la fermeture des stores et des volets, l’extinction des lumières dans les pièces inoccupées, ou en ajustant la température du domicile selon le moment de la journée…

Afin de réduire leur empreinte carbone, ces habitations seront conçues dans des matériaux plus écologiques et recyclables et privilégieront des solutions d’isolation naturelles innovantes (avec des matériaux bio-sourcés notamment, tels que laine de chanvre, la laine de coton, la paille, etc.).

Les toitures végétalisées devraient également se répandre dans la mesure où elles contribuent au maintien d’une température optimale été comme hiver et permettent de diminuer l’utilisation du chauffage et de la climatisation.

Des systèmes de récupération des eaux installés sur les toits permettront en outre de limiter notre consommation d’eau en alimentant les toilettes ou le lave-linge.

Comme vous le voyez, les avancées en la matière sont nombreuses et laissent entrevoir de beaux espoirs en matière d’écologie.

Un habitat connecté du sol au plafond

Si les objets connectés se font de plus en plus présents dans nos cadres de vie, le passage à une maison entièrement connectée fait encore l’objet de nombreuses études pour créer un écosystème intelligent harmonieux qui permettra d’améliorer considérablement le confort des habitants.



Dans un futur proche, nos miroirs, par exemple, deviendront des petits bijoux de technologie, dotés de reconnaissance faciale et nous affichant des informations personnalisées, telles que notre agenda, les infos trafic ou encore le bulletin météo.

Il sera également possible de piloter à distance l’ensemble de nos équipements intérieurs (lumières, chauffage, système d’alarme, appareils électroménagers, climatisation …), depuis nos smartphones ou grâce à un système de commande vocale intégrée à de petits robots conversationnels.

Nous pourrons par ailleurs voir nos fenêtres s’ouvrir automatiquement lorsque le niveau de pollution intérieur aura atteint un certain seuil, nous assurant ainsi une meilleure qualité de l’air.

Côté cuisine, le réfrigérateur intelligent sera capable de commander lui-même les produits manquants sur Internet. Il peut également suggérer des idées de recettes avec les ingrédients stockés ou encore envoyer une alerte quand ces derniers atteignent leur date de péremption. Les surfaces, elles aussi, seront connectées et pourront se transformer en écrans tactiles dotés de technologies très pratiques comme la pesée ou la reconnaissance des ingrédients. Des recettes vous seront ainsi proposées à partir des aliments présentés et de ceux détectés dans vos placards.

Tout sera interconnecté pour vous faire gagner en temps et en efficacité. Votre hotte aspirante, par exemple, communiquera avec vos plaques de cuisson et pourra se mettre automatiquement en marche.

La maison du futur veillera aussi à notre sécurité grâce des capteurs microscopiques qui s'intégreront partout (dans les murs, le jardin, la charpente…) et nous aideront à détecter divers risques tels quel les fuites de gaz ou d’eau, la présence de termites ou encore les intrusions.

Il y aurait encore beaucoup d’innovations à citer, tant le secteur fourmille d’idées. Une chose est sûre, nous allons beaucoup y gagner en temps, en confort et en sécurité !

Une maison qui évolue avec nous

Sachant qu’en 2050, près d’un français sur 3 aura atteint les 60 ans et plus (INSEE), l’idée de rendre les maisons plus adaptées à cette tranche d’âge s’impose comme une évidence. Cela passe notamment par l’amélioration de l’accessibilité des pièces (les salles de bain par exemple), l’adaptation du mobilier, mais aussi par la mise en place de systèmes favorisant la communication avec le personnel soignant chargé du suivi de la personne.


Source : Alliance Construction

Par ailleurs, l’automatisation des tâches telles que le lavage des surfaces, l’aération des pièces ou le passage de l’aspirateur permettra un important gain en autonomie pour toutes les personnes qui ne sont plus en mesure de les effectuer. Toute la maison sera ainsi pensée pour faciliter le quotidien de ses habitants et s’adapter aux différentes étapes de leur vie.

Retour