Alerte e-mail

Port du Bordelan et plan d'eau du Colombier : un air de vacances à Anse...

Initié il y a près d'une trentaine d'années, le projet de port fluvial touristique de Anse, attenant au plan d'eau du Colombier entre Anse et Saint Bernard, devrait bientôt voir le jour avec une fin de travaux annoncée pour 2022 ! Un projet qui laisse présager une dynamique prometteuse pour l'économie et le tourisme en Val de Saône...

Le port du Bordelan : un atout majeur pour le tourisme et les loisirs


Idéalement situé, entre la Saône, le plan d’eau du Colombier, le camping des Portes du Beaujolais et l’autoroute A6, le futur port de plaisance fluviale du Bordelan jouit d'un emplacement stratégique pour le tourisme.

Cette zone, accessible depuis Anse par les berges et lové dans un espace naturel de 307 hectares (dont 50% d'eau répartis entre la Saône, l'Azergues et le Plan d'eau du Colombier) ne manque pas d'atouts pour les visiteurs.

Attenant à une base de loisirs qui accueille déjà plusieurs dizaines de milliers de personnes chaque été avec son plan d'eau, sa plage de sable surveillée et ses activités ludiques, le projet devrait encore accroître l'intérêt touristique des lieux.


Photos : Plan d'eau du Colombier / Source : mairie-anse.fr


Avec son port de 350 anneaux (auquel s'ajoutera un port à sec d'environ 150 places), ses 15 hectares de zone d'activité, son pôle d’hébergement touristique de 10 000 m2 et ses nombreux équipements de loisir, le futur "Port du Beaujolais" représentera sans nul doute une belle vitrine pour le département du Rhône et la Région.

Ce site plein de promesses pourra également s'appuyer sur des atouts gastronomiques avec d'excellentes tables déjà bien implantées à proximité, comme Au Colombier à Anse et Chez Bibet sur la commune de Saint Bernard.

Photo : Restaurant Au Colombier à Anse 


Photo : Restaurant Chez Bibet à Saint Bernard


Un fort intérêt économique pour le territoire


Au-delà d'avoir un impact positif sur le tourisme, le futur pôle d'activité constitue également une grande opportunité pour l'économie locale.

De fait, ce projet ambitieux, porté par le Syndicat Mixte du Bordelan et piloté par la Société d'équipement du Rhône et de Lyon (Serl) - dont le coût global est estimé à 24,6 M€ HT - représente un investissement prometteur en matière de création d’emplois et de richesses.

Outre les activités portuaires, de nombreux commerces pourront ainsi voir le jour et les établissements déjà implantés sur le secteur devraient bénéficier eux aussi de retombées positives.

Selon les estimations, le déploiement du port et des commerces, avec son potentiel de plusieurs milliers de visiteurs par semaine, devraient s'accompagner de la création de 100 emplois directs et d'environ 550 emplois indirects sur le territoire.

On peut donc s'attendre à ce que ces activités touristiques et portuaires engendrent une dynamique économique vertueuse qui devrait également profiter aux habitants d'Anse et de Saint Bernard.


L’analyse de Yannick SAUVIGNET :

« Anse est la commune qui affiche le développement le plus affirmé sur le secteur septentrional de Lyon.

Anse va devenir l’épicentre d’un secteur des plus prisés rassemblant Les Pierres Dorées, Le Val de Saône, la face Nord des Monts d’Or et le sud de la Calade.

Cet essor urbanistique, économique et touristique s’explique aussi par un volontarisme politique, notamment celui du maire Daniel Pommeret. »


Découvrez le projet en vidéo :


Source image de couverture : Plan d'eau du Colombier / Rhône Tourisme

Retour